La fougasse de Monaco

La fougasse de Monaco

Fougasse.org | Publié le : 3 décembre 2017 |
488 vues
Pas de commentaire

D’origine provençale, la fougasse s’est démocratisée au fil du temps au point de se décliner de nos jours en une multitude de versions différentes. La fougasse de Monaco se sert généralement à la période de Noël et se conserve très bien dans du papier aluminium ou une boîte métallique plutôt qu’un récipient en plastique. Elle peut aussi être congelée à condition d’opter pour une décongélation naturelle. La décongélation au micro-ondes est en effet vivement déconseillée car elle rend la pâte plutôt caoutchouteuse. A déguster avec un vendanges tardives, du vermouth ou du champagne.

Ingrédient et temps à prévoir

Temps de préparation : 40 minutes

Temps de cuisson : 20 à 30 minutes

Ingrédients (pour 6 personnes) :

  • 1 kg de farine tamisée
  • 15 cl de vin blanc de table
  • 15 cl d’huile de tournesol
  • 15cl d’eau de fleur d’oranger
  • 125 g de beurre mou
  • 325 g de sucre en poudre
  • 20 g de levure de boulanger fraîche (demandez-là à votre boulanger)
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à soupe de grains d’anis
  • 8 amandes entières
  • 8 dragées
  • 1 cuillère à café de grains d’anis rouges et blancs

Préparation

Faire fondre la levure dans une cuillère à soupe d’eau tiède. Former une petite boule assez souple et la placer au milieu de la farine. Laisser reposer 15 minutes.

Verser un demi verre d’eau dans un saladier, y ajouter le sucre, le beurre ramolli, l’huile, le vin, les grains d’anis nature et une pincée de sel. Laisser le saladier à température ambiante pour que la préparation vernisse.

Mélanger ensuite ce liquide avec la boule de levure au milieu de la farine puis pétrir le tout afin d’obtenir un mélange souple et homogène, similaire à de la pâte à pain. Laisser la préparation lever pendant 24 heures sous un torchon afin qu’elle reste au chaud. Elle doit doubler de volume. Pour un meilleur résultat, utiliser du matériel de cuisine professionnel ou une bonne machine à pain.

Le lendemain, étaler des morceaux de pâte d’1 cm d’épaisseur sur une plaque huilée. Garnir avec les grains d’anis rouges et blancs, les amandes et les dragées.

Faire cuire 20 à 30 minutes dans un four préchauffé à 200°C. Bien surveiller la cuisson car les fougasses brûlent rapidement. A la sortie du four, mouiller avec l’eau de fleur d’oranger et saupoudrez de sucre en poudre. Laisser refroidir et déguster. Bon appétit.

Ecrire un commentaire

Prénom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Votre commentaire (obligatoire)


La Fougasse, la fouasse ou fouace et aussi la focaccia...