Fougasse à la fleur d’oranger
fougasse à la fleur d'oranger

Fougasse à la fleur d’oranger

Fougasse.org | Publié le : 14 octobre 2017 |
7 433 vues
Pas de commentaire

N’attendez pas les prochaines vacances pour profiter des saveurs exquises de la Provence et invitez donc les parfums du Midi à votre table ! Par quoi commencer? Une fougasse, ça vous dirait? La recette salée, vous l’avez déjà expérimentée peut-être? Alors, testez donc une recette sucrée de fougasse, pour varier les plaisirs et mélanger des saveurs qui fleurent bon les influences orientales : la fleur d’oranger !

Ingrédients

  • 600 grammes de farine blanche de type 55
  • 150 grammes de sucre en poudre
  • 3 oeufs
  • 20 grammes de levure fraîche de boulanger (vendue en boulangerie)
  • 1/2 verre d’huile d’olive
  • 2 bonnes cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
  • 1 zeste de citron
  • 1 pincée de sel fin

Préparation

Munissez-vous d’un grand saladier, d’un linge propre et sec, d’un rouleau à pâtisserie (ou à défaut, d’une bouteille en verre), et jetez-vous sans perdre une miette dans la recette que voilà :

  1. Après avoir délayée la levure fraîche dans 1/2 verre d’eau tiède, mélangez-la à 100 grammes de farine.
  2. Laissez reposer votre boule de pâte obtenue (ou « levain ») recouverte d’un linge propre et sec (un torchon fera très bien l’affaire!) pendant 1 à 2 heure(s) dans un endroit sec et tiède, jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume… Impressionnant, non?
  3. Faites une fontaine avec le reste de farine (il reste encore 500 grammes de farine si vous avez bien suivi la recette!) et versez au creux de la fontaine l’huile d’olive, ajoutez-y 2 oeufs entiers (le 3ème vous servira plus tard…), 150 grammes de sucre, une pincée de sel, l’eau de fleur d’oranger, le zeste du citron finement râpé, et enfin, 1/2 verre d’eau.
  4. Travaillez doucement tous ces ingrédients avec la farine avant d’y incorporer le levain qui a doublé de volume et attendait son heure… Voilà qui est fait?! Très bien.
  5. Pétrissez la pâte un petit moment : une dizaine de minutes, c’est parfait! Pour les réticents, il existe des machines à pain formidables pour pétrir la pâte à votre place, pensez-y!
  6. Lorsque votre pâte est devenue lisse et suffisamment élastique, passez à l’étape suivante : roulez-la en boule, farinez-la et mettez-la dans votre saladier – les parois intérieures préalablement farinées, pour éviter que la pâte n’adhère -, recouvrez-la du linge propre utilisé précédemment, et laissez-la reposer environ 3 heures dans un endroit chaud et sec.
  7. Pendant ce temps, vaquez à vos occupations, la pâte n’a pas besoin d’être surveillée, elle gonfle de façon autonome, ne vous inquiétez pas!
  8. Ce laps de temps écoulé, attaquez-vous à l’étape suivante : étalez la pâte au rouleau à pâtisserie (ou avec une bouteille en verre, si vous n’avez rien d’autre sous la main!) sur votre plan de travail fariné (pour éviter tout collage désagréable!), en lui donnant une belle épaisseur de 2 centimètres environ.
  9. Découpez votre grosse galette en rectangles de 8 centimètres de large et 15 centimètres de long (à titre indicatif, mais vous êtes libre, c’est vous le chef!) auxquels vous donnerez une forme ovale ou ronde (selon l’envie et le besoin de fantaisie du moment). Entaillez chaque petite fougasse obtenue de 5 à 6 incises au couteau et disposez-les sur votre plaque à pâtisserie préalablement graissée (à l’huile ou au beurre). Laissez-les reposer 1 heure.
  10. Dorez-les au pinceau avec le jaune d’oeuf battu et mettez-les au four (préchauffé 20 minutes à 180°C – thermostat 6), pendant une quinzaine de minutes.

L’odeur exquise qui émane de vos petits pâtons n’est-elle pas alléchante? Mission réussie à 100%. Et maintenant, goûtez-les!

Ecrire un commentaire

Prénom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Votre commentaire (obligatoire)


La Fougasse, la fouasse ou fouace et aussi la focaccia...