Fougasse de Noël – Pompe à huile
fougasse noel - pompe à huile

Fougasse de Noël – Pompe à huile

Fougasse.org | Publié le : 22 août 2011 |
33 305 vues
3 commentaires

La pompe à huile ? Kezako? Et quel rapport avec la cuisine provençale, me direz-vous… Il s’agit tout bonnement d’une fougasse qui fait partie des 13 desserts servis à Noël sur les tables de Provence.

Tradition oblige, commençons à faire connaissance avec le 1er dessert qui ouvre la tablée… La « pompe à huile » préside la (s)cène de la tablée de la veillée de Noël, un peu comme le Messie… Tout un programme ! En attendant d’apprendre à réaliser les 12 desserts suivants, je vous convie tout simplement à préparer votre premier opus, symbole de réussite et de prospérité…

Voici donc la liste de vos ingrédients (pour 6 convives)

  • 500 grammes de farine blanche de type 55
  • 2 oeufs
  • 125 grammes de sucre en poudre blanc (ou roux)
  • 25 grammes de beurre
  • 1/2 verre d’huile d’olive
  • 20 grammes de levure de boulanger fraîche
  • un peu d’eau de fleur d’oranger
  • les zestes d’un citron et d’une orange
  • une pincée de sel fin

Préparation

  1. Dans un saladier, délayez la levure de boulanger dans 1/2 verre d’eau tiédie.
  2. Mélangez la levure délayée avec 100 grammes de farine.
  3. Faites une grosse boule de votre pâte, et couvrez-la d’un tissu sec. Laissez reposer dans un endroit sec à température ambiante pendant plusieurs heures (entre 2 et 12 heures, suivant le temps dont vous disposez, mais sachez que plus vous laissez votre pâte reposer longtemps, plus elle a de chance de gonfler et de devenir un bon « levain »).
  4. Quand votre pâte a doublé de volume, passez à l’étape suivante : faites une fontaine avec le reste de farine (400 grammes, si le compte est bon!), posez votre « levain » au centre de la fontaine, puis ajoutez dans l’ordre : le 1/2 verre d’huile d’olive, les 100 grammes de sucre, les 2 oeufs, les zestes de citron et d’orange finement râpés, la pincée de sel, et enfin, l’eau de fleur d’oranger (1 à 2 cuillères à soupe, selon le goût).
  5. Mélangez tous ces ingrédients en malaxant bien la pâte du bout des doigts. Vous devez travailler la pâte avec énergie, pour la rendre à la fois lisse et élastique.
  6. Roulez votre pâte en une grosse boule que vous laisserez reposer pendant deux bonnes heures sous un torchon, dans un endroit sec et à température ambiante.
  7. Au bout de ces deux heures, pétrissez la pâte levée et façonnez votre pompe à huile en lui faisant prendre la forme traditionnelle de la couronne qui sied à une fougasse de cette envergure! Hé! N’oubliez pas que ce sera elle, la reine de votre table du soir de Noël!
  8. Après avoir graissé généreusement votre plaque à pâtisserie avec les 25 grammes de beurre, posez votre couronne dessus, recouvre-la du torchon et laissez-lui le temps de reprendre ses esprits et de lever encore pendant 2 heures.
    Vingt minutes avant la fin de la levée de votre couronne, pensez à préchauffer votre four à 200°C (thermostat 7).
  9. Placez votre plaque à pâtisserie (et sa couronne!) à mi-hauteur du four et faites cuire une demi-heure.

Voilà, c’est prêt!

Il ne vous reste plus maintenant qu’à exécuter les 12 autres desserts… Rassurez-vous, la tradition veut qu’il s’agisse avant tout de fruits secs (figues, amandes, dattes, noix et raisins secs), d’oranges, mandarines et raisins, mais aussi de nougats, de pâte de coings et d’une tarte à la courge (la recette sera pour une prochaine fois!)…

Pour respecter la tradition, vous devez rompre votre couronne (et non la couper) à l’image du Christ qui rompt le pain de la Cène… Vous voilà prévenu!

3 commentaires

  1. Anne dit :

    Merci pour la recette. Je l’ai tentée ce soir, supprimé le sucre que j’ai remplacé par du sucralose car je suis diabétique, utilisé de la très bonne huile d’olive bio; elle est sortie du four il y a une heure: elle est merveilleuse. Avec du vrai sucre, ce serait le paradis gustatif. Merci encore, je reviendrai sur le site pour d’autres idées savoureuse.

  2. 1001-Peluches dit :

    je suis épater par le nombre de recettes que vous nous avez concocté avec comme bas la fougasse.

Ecrire un commentaire

Prénom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Votre commentaire (obligatoire)


La Fougasse, la fouasse ou fouace et aussi la focaccia...