Fougasse au parmesan et aux pignons
fougasse parmesan pignons

Fougasse au parmesan et aux pignons

Fougasse.org | Publié le : 1 novembre 2011 |
3 445 vues
Pas de commentaire

Si vous en avez assez des habituelles cacahuètes à l’apéro, n’hésitez pas : passez à la fougasse ! Cette variété de pain, emblématique du Sud, va enchanter vos papilles, régaler vos amis et transformer vos apéros en œuvres dignes de Pagnol. La fougasse au parmesan et aux pignons en est une variante : à essayer absolument ! Avec l’accent !

Tout d’abord, vous préparez une pâte à pain. Avec la machine : c’est facile. A la main, c’est également très bien. Pour ceux qui ont oublié comment on faisait à la main, on va le leur rappeler :

  • On verse 15 grammes de levure sèche de boulangerie (soit deux sachets) dans un peu d’eau tiède et de farine.
  • On délaye et on laisse reposer ce levain une quinzaine de minutes, jusqu’à ce que le mélange fasse des bulles.
  • Dans un grand saladier, on verse 900 grammes de farine -type 55 ou 65- à laquelle on a mêlé le sel (18 grammes).
  • On fait un puits au centre, dans lequel on verse le levain, et petit à petit, l’eau tiède. Pour l’eau, c’est environ 550 grammes, mais c’est fonction de ce que va réclamer votre pâte.
  • On va pétrir cette pâte, l’étirer, la frapper (mais oui : vous pouvez car cela va l’aérer) pour finir par la rouler en forme de boule que vous allez couvrir d’un linge et oublier pendant une heure ou plus dans une pièce assez chaude (25 à 30°), le temps d’une sieste ou plus rationnellement le temps que votre boule ait doublé de volume.
  • Ici, on utilise de la pâte à pain puisque la fougasse, à l’origine, c’était fait avec de la pâte à pain. Mais on peut la faire avec de la pâte à pizza.

Maintenant, on passe à la préparation de la fougasse.

  1. La pâte est bien gonflée, bien élastique et ne colle pas aux mains. On la sépare en deux parties de même grosseur, qu’on va étaler sur le plan de travail. Aidez-vous d’un peu de farine pour éviter que cela colle. Vous donnez la même forme aux deux parties.
  2. Vous en saupoudrez une généreusement de parmesan râpé et vous la parsemez de pignons de pins.
  3. Vous posez par-dessus la seconde moitié de pâte. Vous appuyez bien pour souder les deux parties. Vous installez alors votre fougasse sur la plaque du four recouverte de papier cuisson. Vous badigeonnez d’huile d’olive puis vous parsemez de copeaux de parmesan et de pignons de pins.
  4. Pour la touche finale, répartissez dessus une pincée de fleur de sel ainsi qu’un peu de poivre concassé et quelques herbes de provence pour faire chanter la fougasse.
  5. Pour terminer, vous allez pratiquer des incisions sur toute la surface de votre préparation. De longues incisions parallèles et profondes jusqu’à la moitié de l’épaisseur, et ce jusqu’à un centimètre des bordures.
  6. Laissez à nouveau votre fougasse se reposer et gonfler encore. Pendant ce temps, vous avez préchauffé le four à 180°.
  7. Quand la température est atteinte, vous enfournez votre fougasse pour une vingtaine de minutes et vous la laissez cuire. Quand elle est bien dorée, bien gonflée, vous la sortez et la placez sur une grille où elle va embaumer votre cuisine.

Dégustation

Pour servir la fougasse au parmesan et aux pignons, vous la découperez en carrés que vos invités vont déguster à l’apéro avec un verre de Pastis ou à table, en entrée avec une belle salade verte. D’une façon ou d’une autre, ce sera avec appétit et avec l’accent du midi !

Explorer : , ,

Ecrire un commentaire

Prénom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Votre commentaire (obligatoire)


La Fougasse, la fouasse ou fouace et aussi la focaccia...