Fougasse à l’anis
fougasse à l'anis

Fougasse à l’anis

Fougasse.org | Publié le : 23 août 2011 |
5 250 vues
Pas de commentaire

Le fougasse ne se mange pas seulement salé. Une façon de le savourer est de le décliner avec des ingrédients sucrés pour en faire un petit goûter ou un joyeux dessert après un repas léger. Une déclinaison qui vous donnera envie de prendre l’accent du sud, est bien celle ci, le fougasse à l’anis. Cette recette ravira aussi les végétariens et les amateurs en panne d’inspiration. C’est une recette facile que les amateurs en cuisine peuvent essayer et réussir du premier coup. Vous pouvez aussi vous amuser à la faire avec vos enfants.

Les ingrédients

Pour faire une recette de 6 personnes, il faudra prévoir pour la pâte :

  • 500 g de farine
  • 200 g de beurre mou
  • 150 g de sucre
  • 20 g d’anis en grains
  • 10 cl de lait
  • 2 oeufs et 1 jaune d’oeuf
  • 1 pincée de sel et des fruits confits
  • Pour le levain, il faudra prévoir : 20 g de levure, 50 g de farine, 4 à 5 cuillères à soupe d’eau tiède.

Préparation

Pour faire cette recette, il faut compter environ 6 heures de temps de préparation avec au plus 5 heures de temps de repos pour la pâte. Il est possible de faire toutes les déclinaisons possibles, avec des amandes, des raisins secs, des pruneaux… Tout est possible tant que cela vous plaît.

  1. Le levain : Il faut commencer par préparer le levain. Pour ce faire, on délaye la levure de boulanger fraîche dans de l’eau tiède. On y saupoudre 50 g de farine et on laisse reposer une heure dans un lieu tiède. Apprêter la levure de boulanger avant de faire la pâte du fougasse est nécessaire car il faut lui laisser le temps de lever.
  2. La pâte : Pour faire la pâte en seconde étape, on prend la farine de type T55, qu’on mélange avec le sucre, la pincée de sel, le lait qui peut être idéalement tiède et le levain levé. On mélange jusqu’à l’obtention d’une boule homogène. Lorsque le mélange est bien homogène, il faut y ajouter un à un les oeufs entiers, puis, le beurre coupé en morceaux. Après avoir bien pétri le mélange, il faut ajouter les grains d’anis et continuer de pétrir la pâte jusqu’à obtenir une boule bien homogène non collante. Il faut ensuite recouvrir la boule d’un linge tiède et la laisser reposer 4 heures au moins dans un endroit tiède.
  3. Cuisson : Lorsque la pâte a levé, il faut faire préchauffer le four à thermostat 7 ou 8, l’équivalent d’une température à 230°C. Prendre une plaque à four ou à pâtisserie et la beurrer. Y déposer la pâte en forme de miche ou de couronne. Vous pouvez y mettre une fève pour le ravissement des enfants ou de vos convives. Il ne reste plus qu’à badigeonner la pâte fourrée avec le jaune d’œuf pour qu’elle dore bien en cuisant. Il ne vous restera plus qu’à enfourner pour une demi heure minimum (comptez environ 40 minutes de cuisson). Lorsque la pâte est cuite, parsemez la de fruits confits et servez !

Conseils

Si la pâte colle toujours lorsque vous la pétrissez, ajoutez un peu de farine au fur et à mesure. Cette recette est une recette typique du Sud. N’hésitez pas à l’insérer dans un menu provençal avec une entrée composée d’une salade grecque par exemple, d’un plat de côte de poulet mariné à la moutarde. Pour la boisson, un vin blanc sec fera l’affaire. Les fougasses sont comme des pains fourrés. Il est possible de les faire en portions individuelles (petits fougasses fourrés salés ou sucrés), pratiques pour le goûter ou les apéritifs lorsqu’il s’agit de variantes salées.

Ecrire un commentaire

Prénom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Votre commentaire (obligatoire)


La Fougasse, la fouasse ou fouace et aussi la focaccia...