Une fougasse aux légumes de saison

Une fougasse aux légumes de saison

Fougasse.org | Publié le : 11 mai 2018 |
983 vues
Pas de commentaire

La fougasse se décline en sucré comme en salé et, dans les deux cas, c’est un délice. Dans les deux cas, elle se décline aussi en une infinité de variétés. Si, face à la vaste étendue de ces possibilités, vous hésitez, pourquoi ne pas vous laisser guider, comme nos ancêtres, par le fil des saisons ? Comme autrefois, laissez le temps prendre son temps.

Bien faire lever la pâte

Pour réussir sa fougasse, la clé, c’est de réussir la pâte. Pour ça, il faut sélectionner des ingrédients de bonne qualité. On délaye la levure dans un peu d’eau tiède et on laisse reposer une bonne demi-heure. Puis on la mélange avec la farine, l’huile d’olive et un peu de sel. Il faut pétrir, à la main ou à la machine, pendant dix minutes. On enveloppe ensuite la pâte dans un torchon humide et on laisse reposer encore au minimum deux heures. Plus on laisse la pâte reposer, meilleure elle sera. Et oui, le secret, c’est de prendre le temps. On ne fait pas une fougasse “vite fait”. Si on peut laisser la pâte lever pendant une douzaine d’heure, elle n’en sera que meilleure.

Si vous voulez en savoir plus, consultez donc ce document qui explique en profondeur de nombreuses notions quant à la fabrication du pain, dont le pétrissage et le repos de la pâte, facteurs identiques à la confection d’une fougasse.

Utiliser des légumes de saison

Une fois la pâte bien levée, on la pétrit à nouveau pendant deux petites minutes, puis on l’étale pour qu’elle fasse environ un centimètre d’épaisseur. En fonction des ingrédients choisis, on peut les disposer sur la pâte ou les y incorporer puis pétrir à nouveau la pâte. Pensez à choisir soigneusement l’emballage pour votre fougasse, afin qu’il préserve sa fraîcheur et toute sa saveur, et qu’il récupère les légumes qui pourraient se détacher.

En optant pour des légumes de saison, vous ferez des économies tout en réalisant une fougasse délicieuse. C’est aussi l’occasion de découvrir ou redécouvrir des saveurs oubliées. Et de varier les plaisirs au gré des saisons. Car la fougasse a pour grande qualité de se marier à merveille avec n’importe quel garniture, qu’elle soit sucrée ou salée. Une fois la pâte garnie, on y fait quelques entailles de la forme souhaitée.

La touche finale

Pour une fougasse dorée à souhait, on n’hésite pas à la badigeonner d’huile d’olive avant de l’enfourner à 180° pendant une trentaine minutes. Avant ça, bien sûr, on n’oublie pas de saler et poivrer. Avec un peu de fleur de sel, votre fougasse sera encore plus succulente. Et Provence oblige, on y parsème quelques herbes comme un peu de thym ou de romarin.

Explorer :

Ecrire un commentaire

Prénom ou Pseudo (obligatoire)

Email (obligatoire)

Votre commentaire (obligatoire)


La Fougasse, la fouasse ou fouace et aussi la focaccia...